Dossier : 745 920 concerne : la démission du secrétaire EELV.

Vues : 34

Le 30 novembre 2019, le secrétaire national d’Europe Écologie Les Verts fut élu.
Le 26 septembre, 2022 presque trois ans de règne, il annonça sa démission.
Je ne connais pas le secrétaire, je ne connais pas EELV plus que les gros titres des journaux.
Je pense que l’écologie ne doit pas être politique… mais humaniste… c’est mon opinion et je la partage.

Depuis la conférence de presse de l’ex-secrétaire, la volière médiatique bruisse dur !

On peut analyser ce cas selon les méthodes conceptuelles de la philosophie qui cimente les partis rassemblés sous une même étiquette. L’idéologie qui les soude commence officiellement en 1789…
Ce K là, est un « remake » d’un scénario écrit et joué par le Petit Père des peuples Joseph Staline entre août 1936 et mars 1938… ailleurs : Prague 1954… ailleurs : Chine Beijing depuis 1949… et à présent chez nous… enfin officiellement.

Titre : « Le rêve des Grandes Purges ! » sottie en 12 tableaux et costume d’époque !
Thèse : Le secrétaire, selon des rapportages ubiquitaires d’une voix féminine, le sieur aurait commis des actes pas jolis sur son épouse… ça c’est pas bien !
Antithèse : En réaction, le secrétaire organise une conférence de presse. Il annonce sa démission alors qu’il affirme qu’il n’y a rien de répréhensible dans ses actes… ça le parti s’en fout !
Synthèse : Citoyen, sachez que le secrétaire pollue, alors les instances organisent un procès interne ourdi par la citoyenne-cancan de même bord que lui, en mal de pureté… féminine… ça c’est gagné !

Suivons les 12 tableaux… de la sottie en costume d’époque…

  • 1 – Le rassemblement vient de conquérir le pouvoir enfin presque. Son score n’était pas requis pour régner. Néanmoins, c’est un triomphe… relatif… mais triomphe quand même… enfin c’est lui qui le proclame.
  • 2 – Le « lider massimo » à la tête supputait plus, il reluquait Matignon, les vassalisés attendaient les maroquins. Cinq mois plus tard, les égos se réveillent, la cote d’amour du « lider massimo » est en baisse : dur !
  • 3 – On conteste le « lider », il réplique selon ses rites : stylistiques… lyriques… palinodiques… zutiques… sur les estrades et sur le ton : « Moi… je ! »
  • 4 – Car, le mouvement a du plomb dans l’aile interne externe urbi et orbi.(sic)
  • 5 – Les théoriciens, de l’infrastructure et la superstructure, considèrent qu’il faut organiser un contre-feu… pour masquer la réalité…
  • 6 – Hélas, à la place, c’est deux cagades qui surviennent… un secrétaire perd son calme et gifle son épouse qui porte plainte… oh ! misère, l’autre a été indélicat avec la sienne. Elle se tait officiellement tout en révélant la chose à une amie qui lui veut du bien = deux démissions.
  • 7 – Résumé : les dames de ces deux secrétaires auraient été, semble-t-il, un peu bousculées, ce qui est fâcheux pour des gens qui prêchent la morale. Selon le principe physique et entropique, les flux s’écoulent en flot du privé vers le grand espace et deviennent cataclysme sur l’agora de la place publique…
  • 8 – Le « lider massimo » fait une grosse colère…
  • 9 – Ce n’est pas un épiphénomène, ni une tempête dans une tasse de thé… le tsunami déborde. La « célèbre féministe » opportuniste s’indigne quant au manque de délicatesse des deux membres de son conventicule. Nonobstant, cette même féministe n’a eu aucune compassion vis-à-vis des dames mal traitées par certains… elles voulaient aller tête nue… mais où va-t-on ?
  • 10 – Donc mise en scène… interne… entre soi… secret en somme !
  • 11 – Objectif : sauver l’élection, le concept, le triomphe… en sacrifiant le secrétaire qui se taira. EELV en devient blanchi par cet acte de courage… quant à faire le ménage chez soi… afin de retrouver sa virginité… est-ce possible?
  • 12 – C’est ainsi qu’en d’autres temps à Moscou, à Beijing, à Hanoï, à La Havane, à Phnom Penh… ici à présent… les instances internes du parti décident de façon totalitaire du sort d’un membre uniquement pour une survie politique du mouvement… coupable ou non… ce n’est pas la question.

Hommage restant, en souvenir du secrétaire démissionnaire…

Quatre conclusions… mais le lecteur est libre d’en trouver d’autres…

1- Gentilés, un secrétaire sacrifié n’est qu’une habitude, une logique, un rituel dialectique quasi antique qui repose sur le concept charnel : « l’individu n’est rien le collectif est tout ! » Derrière cette doxa se trament tous les algorithmes… – point barre !
2 – Ce qui nous a le plus étonnés dans cette montée au calvaire en 12 stations et costumes d’époque, fut la réponse du Garde des Sceaux… qui proclame que la justice privée : c’est assez ! Je l’ai entendu dire dans d’autres occasions… que sa fonction du haut de sa pyramide ne lui permettait pas de commenter une décision de justice… la femme de l’ex-secrétaire n’a pas porté plainte… la justice n’est pas concernée… ! Pourtant, il s’en mêle, alors qu’il y aurait de quoi agir avec la délinquance, l’immigration et la gangrène religieuse…
3 – Depuis le temps où les femmes alertent les mâles qu’il y aura des fracas, elles sont parvenues à un résultat. Les citoyens ne pouvaient pas dire qu’ils ne savaient pas. Ensuite, il y a la forme, un brin unilatéral… la dame a rétorqué qu’elle voulait « flamber le patriarcat», « et avec enthousiasme de surcroît »… on en est là!
4 – Enfin, « En même temps »… « ailleurs donc » discrètement les ministres polissent leurs copies pour le « grand froid » qui vient à l’horizon… la volière médiatique est en effervescence… car certains vont quitter la cravate pour revêtir le pull col roulé… ça c’est smart!

je vais « flamber le patriarcat», « et avec enthousiasme de surcroît »… Brrrh!

En attendant selon le dit lyonnais :
«  Attention, Gentilés, il y aura des bousculades… mais tenez bon tati ! »

                                                     Et c’est ainsi que murmurent les tortues blondes

                                                                       Gentilés  
                                                                       Si le voulez bien
                                                                       Lisez suite jour prochain
… vous pouvez aussi charger le lien des éditions Alain Iametti sur votre moteur de recherche : https://www.editionsalainiametti.com/
choisir l’opus de “Mademoiselle Zhang”
https://www.editionsalainiametti.com/…/mademoiselle-zhang/
                                                                                     L’Ange Boufaréu

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *