sans titre… “nez en moins” chapitre N°40… de l’analyse asynchronique…

Vues : 25

Curieux…

Weizhishu… se pose devant les sièges vides de la Camarilla… que se passe-t-il?
Non… là-bas devant… sur un fauteuil devant la scène… il y a quelqu’un…
Weizhishu s’avance…
… 晚上好… 很好朋友… 未知数… 好了吗? (Bonsoir cher ami… Weizhishu… tu vas bien?)
C’est la voix de L’Ange Boufaréu… que fait-il là… pourquoi tout est vide?
vène veire eici ! pose tes fesses…
… c’est toi qui a affiché le panneau “Relâche”?
… oui… je relâche… enfin plutôt c’est le physique qui relâche… j’ai une p… de crise d’arthrose qui m’empêche de dormir de travailler de faire mon yoga de marcher de penser de bouger et même de cuisiner… imagine, même pas cuisiner… c’est terrible!
… tu peux écrire ?
… la nuit quand je ne peux pas dormir…
… et ?
… je relâche pour m’extraire du courant… dans lequel je suis plongé… relâcher signifie que je ne vais plus au même rythme… je suis à contre-temps… ce qui change totalement mon métabolisme de penser… parce que si je ne relâchais pas… je serais décalé… et quand tu veux être en symbiose avec les autres et que tu n’y arrives pas… alors, tu deviens fada ! tu comprends ?
… non!
… c’est vrai, tu es Chinois… est-ce que tu penses comme un Français?
… je ne crois pas !
… ben voilà… là tu as compris… que tu ne comprenais pas !
… c’est quoi ton nouveau rythme…
… je reviens sur des anecdotes parfaitement inutiles… antiques… tu sais parfois… tu te trouves dans une discussion avec cinq ou six personnes… tout d’un coup tu comprends que ce qu’ils disent ne te concerne pas… tu es hors sujet… c’est fugace… à présent “relâcher” signifie que je suis dans une situation continue-profonde… hors rythme…
… ça se soigne… tu peux revenir à la situation anté ?
… ça dépend…
… de quoi…
… des découvertes… tu comprends si tu deviens asynchrone… atypique… asocial… anachronique… antédiluvien… mais tout en conservant ton ancienne ontologie… tu n’es pas has-been ni escagassé… tu vis sur deux plans…
… et alors…
… alors tu vois les choses différemment… et surtout les autres te voient à partir d’un tout autre angle… alors tu peux revenir à des détails oubliés… qui dans des temps normatifs t’auraient pas effleurés et que tu aurais trouvé futiles…
… au fond, tu deviens gâteux…
… si tu veux… par exemple, je reviens à ma Grand-tante qui était cruciverbiste… elle collectionnait les curieuses questions des mots croisés et quand j’arrivais chez elle, elle me les citait… imagine la réponse de celle-là : “vide les baignoires, remplit les lavabos”
… c’est du grec pour moi…
… pour moi : c’est l’entracte… car au théâtre les loges s’appellent baignoires et à l’entracte les spectateurs vont se rafraîchir aux lavabos… et moi… je fais un très long entracte… je relâche… tu piges… je m’extrais…
… bon… puisque je te tiens… explique moi alors pourquoi on t’appelle L’Ange Boufaréu… qu’est-ce que ça signifie…?
… l’ange boufaréu c’est un santon… ça vient de santoun en provençal : un petit saint… c’est un petit personnage en terre cuite qui entre dans la crèche pour reproduire la mise en scène de la naissance du Christ… on l’appelle boufaréu… ce qui veut dire joufflu… car il appelle le peuple à venir voir le petit… cagaïre
… c’est quoi un cagaïre ?
… un petit chieur…
… tu n’es pas joufflu…
… c’est une métaphore… L’Ange Boufaréu, c’est celui qui tente de communiquer… avec les autres… il est un peu « innocent » comme on dit chez nous… parce que communiquer avec les autres c’est pas simple… si tu dis ce que tu penses on te traite de fada…
… tu as pas un autre exemple de fada ?
… tu vas voir… l’exemple vient de chez toi…

… qu’est-ce que tu penses de cette photo ?
… ça ressemble à un moine peut-être… parce qu’il est tondu…
… tu ne remarques rien de plus ?
… non!
… les chaussures du moine ne sont-elles pas anachroniques?
… bof!
… oh bonne mère, tu es bien chinois !… mais si je n’avais pas fait la photo… je n’aurais pas retenu ce détail… un moine en chaussures de sport bleues pour moi c’est anachronique… je pensais qu’un moine devait avoir au pied d’autres chaussures… des sandales… par exemple en accord avec les règles de son ordre… non… là ça fait plutôt désordre !
Weizhishu reste pensif… il est plongé dans des réflexions insondables… et un Chinois pensif c’est difficile à décrypter… c’est pire que les baignoires et les lavabos…
… tu sais… en Chine… le citoyen est bouddhique le matin… confucéen à midi… taoïste le soir… et après manger, il regarde Xi Jinping à la TV… alors pourquoi voudrais-tu que je sois choqué par des “baskets” bleus?
Allez expliquer à un Chinois… votre anachronisme antédiluvien… un type qui s’appelle Weizhishu 未知数… lorsqu’on décortique son nom, on le traduit par :
« Ne… pas savoir de destin »… autrement dit « Inconnu »
… et moi, j’ai l’air fin avec ma p… de crise d’arthrose et mes mots croisés…

                                                                       Gentilés  
                                                                       Si le voulez bien
                                                                       Lisez suite jour prochain
                                                           Et c’est ainsi que murmurent les tortues blondes
                                 Article dirigé traduit composé écrit diffusé par le souffleur masqué… il était en grève… à ne pas révéler… bien sûr…  vé!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *