Koba ou la sombre rémanence Chapitre N°26 “Pensées de Pâques…”

Vues : 31

En ce jour de Pâques, la “Camarilla” était réunie… Matriona avait proposé que chacun sélectionne une pensée… nul ne commenterait… il devait l’énoncer à haute voix… dans le silence… puis le suivant prendrait la parole à son rythme… certains attendirent quasi un quart d’heure avant de laisser la citation s’imprégner dans les synapses…

Wiezhi proposa un dit de Mao tiré du Petit Livre Rouge…

« La bouse de vache est plus utile que les dogmes, on peut en faire de l’engrais »
Dans une autre citation le Timonier considérait  «  le peuple comme de la bouse de vache »… chacun conclura… 

 Sosthène fit référence au grand Soljenitsyne de L’archipel du Goulag. 

“Peu à peu, j’ai découvert que la ligne de partage entre le bien et le mal ne sépare ni les Etats, ni les classes, ni les partis… mais qu’elle traverse le cœur de chaque homme et de toute l’humanité.” 

Moi… dit Staline… je ne connais que Machiavel, j’en sais quelque chose…

“On s’attire la haine en faisant le bien comme en faisant le mal.”

Matriona, prit son temps… scruta Iossif qui devint mal à l’aise… mais ne dit mot… 

“Petits enfants… gardez-vous des idoles!” évangile de Saint Jean. 

Atharexa secouait la tête en accord avec Matriona, elle cita l’hombre Don Quichotte 

“Le sang s’hérite et la vertu s’acquiert… et la vertu vaut par elle seule ce que le sang ne peut valoir.” 

Luigi était perdu dans ses pensées… il cita un Madrigal de Michel -Ange 

“La plus irréparable des pertes est celle du temps…”

Raphaël… depuis la Renaissance cherchait sa seconde Renaissance, il cita le divin Dante Alighieri 

“Nul effet provenant de la raison ne peut durer toujours… parce que les désirs des hommes changent… suivant les influences du ciel.” 

L’Ange Boufaréu vint mais ne dit que ces quelques mots de son cher Franz Kafka.

“J’écris autrement que je ne parle… je parle autrement que je ne pense… je pense autrement que je ne devrais penser… et ainsi jusqu’au plus profond de l’obscurité.” 

La technicienne des surfaces… vint… elle cita Pierre Dac

“Si la matière grise était plus rose… le monde aurait moins les idées noires.” 

Mademoiselle Zhang révéla sa pensée 

“La nature fait les choses sans se presser… et pourtant tout est accompli.”
Lao-Tseu 老子

Gentilés
Si le voulez bien
Lisez suite semaine prochain
                                                           Et c’est ainsi que murmurent les tortues blondes
                                                          Article rédigé par le Lapin de Pâques… hi hi hi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *