Koba ou la sombre rémanence… N° 24 “Dialectique-matérialiste : Kézako?”

Vues : 14

« Mademoiselle Zhang »… n’avait pas bougé… le manuscrit était resté une semaine sur la table de Weizhi… certes le bois était heureux de supporter ce chef-d’œuvre, car c’était un meuble de l’époque : Song du Nord 北宋 que Weizhi avait transporté incognito dans ses bagages…
– dis-moi, comment as-tu fait ? demanda Sosthène pour que cette table arrive ici ?
– une table construite en 969, une antiquité… Questionna Luigi.
– elle est là grâce à la « dialectique matérialiste »… en usage chez nous… en train, en taxi, en avion, en bateau, en pousse-pousse… poursuivit Wheizi…
– mais les contrôles, les douanes… des flics… les gardiens des trésors de la culture chinoise… Demanda Raphaël…
– je te le dis grâce à la dialectique matérialiste… ou si tu veux le matérialisme dialectique…

Sur ces questions-étonnements, Weizhi est interpellé par une dame… qui passait par là…
– entrez-donc ! Justement, nous avions une question très intéressante : un cas de « dialectique matérialiste » Oh pardon, je vous connais bien… mais mes amis sont en manque… présentez-vous gente dame.
Comme si elle était chez elle… la dame s’assied… sort un cigare d’une boite…

– tu as du feu Vissarionovitch…

– telle que vous me voyez je suis la fille de Polonius…

– Ophélie ? mais c’est un personnage de fiction précisa Luigi Pirandello qui avait l’habitude…

– mon cul fiction… éructa-t-elle dans le nuage de son havane, c’est William le Shakespeare qui le prétend… avec son succès… ce salaud m’a viré… depuis, je fais des stages… oui, c’est moi, l’Ophélie de l’Hamlet… je erre… heureusement Arthur m’a sublimé :

Et le poète dit qu’aux rayons des étoiles
Tu viens chercher, la nuit, les fleurs que tu cueillis,
Et qu’il a vu sur l’eau, couchée en ses longs voiles,
La blanche Ophélia flotter, comme un grand lys.   

– bon, quelle était la question… ah oui… « dialectique matérialiste »… eh ben j’vais te dire mon p’tit Weizhi… j’en ai vécu des putains de dialectiques… d’abord fille de Polonius, je descends dans les bas-fonds… la méritocratie n’est plus ce qu’elle était… une sorte de dialectique à l’envers… je m’éloigne des sommets…
– et à présent vous travaillez dans quelle activité demanda Matriona pour détendre les stress d’incompréhensions qui commençait à pointer…
Sosthène vit que l’on allait par étapes successives dialectiques donc revenir au sujet qui était la fameuse table époque Song arrivée ici à Larchy par transmutations dialectique matérialistes… le peuple était curieux.
– je suis technicienne…
– technicienne en quoi ?
– technicienne de surface… c’est très formateur… la dialectique matérialiste ? Tu commences par ce qu’il dit l’autre avec son :
« To be, or not to be : that is the question »
… là tu as déjà compris : c’est la façade existentielle et essentielle de la dialectique… matérialiste… socialiste… autiste… cruciverbiste… le tout est dans tout et vice versa… lorsqu’un  type te parle de démarche dialectique méfie-toi… car bientôt tu vas l’avoir dans le cul…

D’ailleurs le Djougachvili… ici… il en sait quelques chose…

Pas vrai Joseph… en 37 avec tes procès de Zinoviev… et ses copains… je t’explique… l’idée c’est que la dialectique est une démarche de l’esprit… tu piges… or Zinoviev qui n’est pas con du tout… il a lui-même une démarche de l’esprit… sauf que sa démarche n’est pas la même que la tienne… dès lors comment justifier l’esprit du matérialisme… puisque le matérialisme par définition est matérialiste, il n’a pas d’esprit… eh bien la réponse est simple :
« la dialectique matérialiste permet à qui s’en sert de « rester matérialiste tout en admettant l’existence d’un esprit » …
… ça t’en bouche un coin le Joseph… mais, comme tu es le Vojd…
« La raison du plus fort est toujours la meilleure » Zinoviev prend une balle dans la cervelle… ça c’est le développement dialectique du raisonnement marxiste matérialiste.
Oh ! Tu n’es pas le seul à exceller dans la dialectique matérialiste…
Le boss Lénine… fais gaffe Sosso tu vas avaler ta pipe quand j’aurai lu le passage…

” La scission… dans ce qui apparaît « UN »…  la reconnaissance de ses composantes contradictoires est pour Lénine « l’essentiel de la dialectique »…

Autrement dit : première composante du UN… « toi », composé d’une multiplication de sur-toi Sosso Iossif Josef Staline Vissarionovitch Djougachvili Vojd… face à l’autre composé de lui-même… composante contradictoire de type : Zinoviev… Pfuuut!
En quoi le Vojd a raison… en quoi l’autre à tort… on ne sait pas… donc fusiller ! La Dialectique matérialiste est donc une question de classe ou de niveau qui élimine les contradictions pour vivre un paysage uniforme… voilà le Vojd, il a raison pour tous… voilà les millions d’autres… qui ont forcément tort.
– tu caricatures…
– où est l’analyse des composantes contradictoires… la tienne… la sienne ?
– on est loin de la table des Song… interroge Atharexa… qui avait apporté ses dictionnaires… Weizhi… après ce qu’on vient d’entendre tu peux nous éclairer ?
– bien sûr… comme dit le sieur Etiemble «  l’essentiel de l’opération dialectique, c’est tout simplement la réduction d’une pseudo-antinomie, laquelle se transmute en « solutions pratiques » des « problèmes posés par la vie » et pour reprendre le cas de Zinoviev… éliminer comme solutions pratiques permet de résoudre « les problèmes posés par la vie »

Pour ma table c’est simple… lors de chaque transport… je transforme le problème en solution pratique… exemple : avec un chauffeur de taxi je propose un choix… soit il transporte ma table, soit je le dénonce à la police parce qu’il a voulu me faire payer deux fois le prix de la course…
– mais c’est un mensonge crie Matriona…
– c’est toi qui le dit… lui il préfère continuer ses petites affaires et comme dirait mon beau-frère, le reste « il s’en bat les couilles…. »… à chaque étape tu déclines cette astuce…

Chez nous Mao a été un expert dialectico-matérialiste… on se souvient du célèbre slogan « Que cent fleurs s’épanouissent, que cent écoles rivalisent. » C’était en mai 1958… ce slogan fait référence aux « cents écoles » nommées par Zhuang Zi qui spéculent sur la pensée et qui fleurissaient aux siècles III à IV.
Exemple devenu un cas d’école : Mao, tactiquement en catimini, se présente comme un lettré du IIIème siècle… alors que dialectiquement parlant, il pense XXème siècle… la bande de couillons séduite croit voir une invitation à penser selon les lettrés du IIIème siècle… alors que Mao veut voir les intellos sortir du bois… du XXème.
Dialectique-matérialiste de conclusion… 90% des lettrés qui ont osé critiquer partent au laogaï… on ne les reverra plus…
– et ta table comment elle rentre dans l’avion ?
– mais par la même logique… avec mes interlocuteurs tu poses la question : qu’est-ce que tu veux gagner… ou perdre… tu fais une évaluation… un choix… et Mademoiselle Zhang peut se reposer sur ma table à Larchy… imagine que lorsque je suis arrivé à l’aéroport avec ma table… j’ai été interpellé… j’ai écouté avec modestie, respect, sagesse… c’est essentiel et j’ai dit confidentiellement « Cette table, c’est un faux… je l’ai vendue aux américains… cent-mille yuans… comme vraie, si elle disparait ce n’est pas une perte pour la culture chinoise… ! » Les douaniers se sont tordus de rire, ils ont reçu 10 yuans chacun… ils m’ont confié leur intime conclusion : « Ils sont naïfs ces cow-boys ! »
– tu as parfaitement résumé Weizhi, bon, il faut que j’y aille… dit Ophélia… j’ai rendez-vous avec l’institution d’état… un représentant de la nomenklatura… pour négocier le nombre de mètres carrés à laver dans l’unité d’une heure, nonobstant le nombre de pieds de tables qui encombrent la surface à laver… naturellement nous dégoiserons selon la « dialectique matérialiste »… pendant cet échange… je montrerai ma nouvelle carte… gratuite pour immigrées de la CGT…

         I am Ophelia… English bobo… and you are so good to immigrants! I love you.

– je ne sais pas si nous avons réussi à explorer toutes les facettes de la dialectique-matérialiste » pensa tout haut Sosthène…
– Depuis Marx et Engels, il y a des cohortes qui l’étudient… à la Fac… avec l’évolutionnisme des méthodes… d’autres grognons, pondent des grimoires pour réactionnaires… ajouta Weizhi… mon cher Sosthène, s’il n’y avait plus de mystères sur la « dialectique-matérialiste »… il n’y aurait plus de goulag, de laogaï… le président de la Chine ne serait pas élu à vie… l’Hexagone serait pacifié… on n’en est pas là…

Comme quoi : grâce à une transfuge immigrée britannique… la camarilla redécouvrit le graal… de Sosso… sauf que la dialectique est une logique de l’esprit… qui n’est pas matérialiste… mais l’oxymore “matérialisme dialectique” fleure mot le jargon rive-gauche… c’est pas demain la veille qu’il disparaîtra…

Gentilés
Si le voulez bien
Lisez suite semaine prochain

Et c’est ainsi que murmurent les tortues blondes

Article rédigé par L’Ange Boufaréu qui avait suivi la session en visioconférence, mondovision, tridimension, hologramoprogrammatique… 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *