Portrait de groupe… selon l’ancêtre 老外阿兰… moi, en somme!

Le groupe qui vint étudier le chinois à l’Université Min Zu de Beijing,  était en fait constitué de deux sous-groupes… les jeunes en état de mutation dynamiquement transcendantale (sic) les anciens en état de maturation rhumatismale extatique (re-sic)… les jeunes avaient l’avenir à créer… les anciens avaient « l’espace-temps » à philosopher… nonobstant, chacun cultivait son ontologique moi à l’aune des baguettes chinoises… Personnellement j’ai vécu un moment daoïstement parfait : accueil, confort, découvertes, études, rencontres, projet.

Accueil… l’hôtel est intégré dans le campus… à notre arrivée, après avoir intégré nos logements, nous fûmes invités à partager les treize plats… il fallut donc que le plateau girât dans le bons sens… précédé de l’invitation aux agapes : 

满满吃! bon appétit! man man chi!

             

Confort… bienvenue chez François et Alain… la photo a été faite avant le ménage du matin… tant pis! Vous êtes dans la chambre d’Alain l’ancêtre senior… et François l’ancêtre junior…                      Nous sommes des  lao wai…  老外 vieil étranger…  sage ou vieux suivant le sens que l’on veut suggérer… on penchera pour sage… puisque c’est notre cas… Voici la chambre en panoramique hollywoodien… et authentiquement souk.

Découvertes… entre autres… chaque matin, nous étions sublimés par les études…  jusqu’au moment où le son de notre horloge interne 中午 zhongwu autrement dit midi… nous alertait par une perte d’attention proportionnelle à la tension de la faim qui tenaillait nos sens… selon le principe pédagogique que la tête ne peut supporter longtemps un cul mal assis ou un estomac gargouillant… Enfin, nous quittions le campus, mais, quelques mètres avant la sortie nous longions une grille où mûrissaient philosophiquement des grappes de coloquintes…

un jour, je poussais la porte… le patron était présent… assis… peut-être mûrissait-il tout aussi philosophiquement que ses coloquintes, il accepta de paraître sur la photo. 回忆, Erinnerung, recuerdo, ricordo, memory… etc. Après cet instant de profonde réminiscence dans le temps… nous voici arrivés dans la rue qui allait combler notre soif d’apprendre… la cuisine chinoise… par la pratique… là les affinités se séparaient souvent en plusieurs voies… pour le plaisir de tous…       

Etudes… nous étions divisés en trois sous-groupes… sous la houlette de trois professeurs…

Rencontres… A présent, j’aimerais illustrer l’espace « Rencontres » par un album de prises de vues. Le fameux « hasard et la nécessité » nous rassembla l’espace-temps d’un mois à Min Zu. Le florilège de photos constitue une sorte d’instant dans le passé qui n’a de sens que pour ceux qui le vécurent… je m’en vais solliciter le sieur Pavlov pour qu’il titille vos méninges conscientes et inconscientes… le tout avec un minimum de sous-titrage, partant du principe qu’une photo vaut mieux qu’un long discours, mais surtout… et par déduction, puisque vous êtes sur la photo c’est que vous fûtes factuellement du voyage… on n’est jamais assez précis! Nous revivrons deux grands moments… quelques instants de formation et un anniversaire… 走吧! zou ba… en avant!

L’art de la dentelle papier… des ciseaux… un carré de papier rouge… de la patience!

Zhong guo jian zhi yi shu : technique chinoise du papier découpé par le professeur LI Wang… 李旺

                

                                                                                                                                      

Et à présent un anniversaire… et plus précisément un double anniversaire… ayant le même prénom… une rareté rarissime…


 

 

Il reste encore bien de moments à revivre… mais, il est temps pour moi, de commencer à retracer le périple suivant… sur le Grand Canal : 大运河… mais je ne terminerai point ce mois passé à l’Université de Min Zu sans revoir la clôture de cette formation et notre départ de l’aéroport de Beijing, via Frankfurt et Saint-Ex. 

Laisser un commentaire